L'état de bipolarité chez l'être humain en général

Avant de débuter la lecture de cet article, sache qu'il s'agit ici de ma propre opinion basée sur mes propres observations dans la société en générale en comparaison de mes propres expériences!


Depuis que je suis sorti de mon état de bipolarité qui était auparavant davantage un état cyclothymique/dysthymique, je me rend bien compte à quel point ces états "d'humeur" sont généralisées dans la population et les symptômes variables qui viennent avec.


L'être humain en général passe son temps à osciller entre des états émotifs "hauts" et "bas".

Je peux l'observer chez mes parents, je peux l'observer chez mes neveux et nièces, dans ma parenté, chez mes amis, et chez les gens que je côtoie au quotidien!


Certains semblent avoir plus de patience, d'autres moins! Certains peuvent faire preuve d'un enthousiasme débordant qui bien souvent se retourne à une solide colère!

D'autres essaient de démonter une confiance certaine qui finit souvent par se traduire en angoisse marquée et récurrente. Parfois, certains ont un surcroit de confiance en leur idée qui finit par se traduire en déception flagrant et déprimante dû à l'échec.

Certains se mettent soudain à déborder d'énergie pour faire mille et une tâche et soudain se retrouve dans un laiser aller qui leur donne une mine déconfite.


La plupart des gens essaient d'anticiper l'avenir ou bien se remémorer sans cesse leur passé. Ils oscillent donc entre des états de soucis variables faces aux événements à venir ou bien sont mélancoliques en repensant à aux événements passés. Ils sont "heureux" un jour et "malheureux" le lendemain. Convaincus d'avoir enfin trouver le bonheur pour réaliser que ce n'était en fait qu'une autre forme de dépendance affective à quelque chose ou à quelqu'un.


Quand on prend tous ces variations d'états et qu'on représente cela de manière graphique, on finit par réaliser que tout est cyclique chez l'être humain. Tout oscille entre 2 "pôles" d'humeur.

Des humeurs saisonnières, des humeurs face à des pensées, des humeurs face aux réactions des autres!


Mais nous avons pris pour acquis que cela était "normal" qu'il n'y avait pas matière à s'y attarder de trop près. Mais, de mon point de vue, il n'y a rien de réellement normal en ce monde! L'homme, pour lui-même, de manière arbitraire, établi les bases de la "normalité".


On a déterminé que les "bipolaires" sont une classe à part d'êtres humains qui ne sont pas "normaux" mais quand on prend le temps d'observer ces gens et de jouer le jeu des comparaison, on prend consience de la "bipolarité" variable chez les gens en général.

Certes, il y a énormément de variation dans cette bipolarité, mais le phénomène cyclique demeure le même graphiquement parlant.


Tous et chacun oscillent entre des états de tristesses suivi de joie, d'amour suivi de haine, de manque d'inspiration suivi d'un surcroit d'imagination pour des projets potentiels. D'un stress important d'angoisse suivi d'un surcoit de confiance tout dépendamment de ce qui se place sur notre route.


On a circonscrit la bipolarité à un faible pourcentage de gens mais, le mot lui-même de bi-polaire signifie osciller entre de 2 pôles d'états. Et osciller entre 2 pôles d'état est applicable à tous.

Nous sommes tous bipolaires à des doses variables!


Il est temps que l'on arrête de stigmatiser les dits "bipolaires", ils ne sont que les extrêmités d'un état cylique présent en chacun de nous.


Encore, de ce point de vue, j'oserais dire qu'il y a en fait bien peu de gens sur cette planète qui ne sont pas "bipolaires" car cela demande d'apprendre à se reconnaitre intérieurement parlant et d'arriver à plonger dans la maîtrise de soi.


Ce qui est en soit une route difficile à suivre.


0 vue

©2019 par Un Bipolaire Guéri (Créé avec Wix.com)